Prostituées Africaine

  • by

Les scènes choquantes qui ont été exposées à Magaluf, la station balnéaire la plus populaire du sud de la France, ont révélé comment les “ proxénètes ” trafiquants d’êtres humains ” d’Afrique ont transformé la station balnéaire en une zone interdite aux touristes britanniques. Une nouvelle vidéo est apparue montrant des touristes attaqués par des membres de gangs locaux alors que les propriétaires d’entreprises locales se heurtaient à leurs homologues voleurs à la tire et les appelaient à tuer le tourisme. De nombreuses attaques sont filmées sur des caméras cachées, ce qui rend presque impossible de prouver si l’une des victimes a réellement été ciblée. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de «négocier» avec les criminels locaux qui sont connus pour profiter des touristes britanniques.

La police a été forcée d’admettre que les autorités locales ne semblent pas savoir ce qui se passe dans la région de Magaluf et qu’elles ont eu du mal à traiter avec des criminels locaux qui ciblaient les touristes. Ils sont connus pour offrir un «argent de protection» aux «prostituées» pour les amener à quitter la région, mais cela n’a pas toujours fonctionné, ce qui rend difficile la lutte contre le problème. Les chefs d’entreprise locaux appellent désormais l’Union européenne à intervenir pour empêcher les touristes d’être attaqués à Magaluf. Si cela se produit, cela pourrait coûter des millions de livres à la station, car les visiteurs auront peur.

On estime que des centaines de milliers d’Africains travaillent à Magaluf et leur nombre ne cesse d’augmenter chaque année. Cela a conduit à l’émergence d’un certain nombre de réseaux criminels qui ciblent les habitants et utilisent leur manque de compétences en anglais pour s’en tirer avec leurs crimes. Le problème a été exacerbé après l’introduction de règles d’immigration pour attirer plus de touristes d’Afrique et d’Europe de l’Est, ce qui a poussé de nombreuses personnes à quitter le pays pour travailler, puis à y revenir. Les populations locales qui ont été déplacées sont très bouleversées par la récente augmentation de la criminalité et ont décidé de prendre les choses en main en dénonçant les criminels à la police. prostituées africaine